Françoise Leroux : secrétaire de la locale

Q. : Françoise quand décides-tu de rejoindre ECOLO ?

R. : J’ai rejoint Ecolo dès mon retour à la campagne dans le petit village de Sart-en-Fagne après 17 ans de vie à Charleroi; c’était donc en 2004. De toute façon, je soutiens ce parti depuis de nombreuses années

Q. : Qu’est ce qui t’a motivée à l’époque de prendre cet engagement?

R. : J’ai été élevée à la campagne dans une petite fermette et pour moi la nature a une importance capitale pour la santé, le bien-être, l’émerveillement  et la vie tout simplement. Il me semble tout naturel de soutenir un parti qui défend l’environnement.  J’ai découvert par après que la défense de  l’environnement n’est pas le seul objectif d’ECOLO.

Q. : Y a-t-il un lien entre ton engagement politique et ta passion pour l’apiculture ? Est-ce que cette pratique de l’apiculture renforce tes convictions écologiques ?

R. : Déjà en régendat d’éducation physique-biologie, j’avais choisi le thème de l’apiculture comme mémoire de fin d’étude.

Je trouve ce monde tellement mystérieux. Et je ne peux m’empêcher de faire des rapprochements entre cette société et la nôtre.Seulement, leur société à ELLES dure depuis  des millions d’années. Et je me demande ce qu’il faut faire actuellement  pour faire en sorte que la nôtre continue son évolution.

Les réunions de la locale Ecolo et les réflexions que l’on y  développe m’apportent beaucoup en ce sens même si le bout du tunnel semble parfois bien loin.Il y a beaucoup d’erreurs dans nos comportements.

Au vu des problèmes d’effondrement des colonies d’abeilles et des problèmes environnementaux et de santé en général, oui il faut absolument trouver des stratégies nouvelles pour créer une société durable

Q. : Pour toi prioritairement qu’est-ce qu’il faut réaliser dans notre commune ?

R. : Il y a certainement quelque chose à faire pour conscientiser aux dangers des pesticides. Ils sont mauvais pour les abeilles, mais aussi pour notre santé. Il faudrait aussi augmenter le nombre d’initiatives emballantes pour entraîner un maximum  de gens à changer leur mode de vie et à s’engager dans des pratiques tournées vers un avenir plus solidaire et respectueux de ce qui nous est donné et qui ressemble à un trésor.

Share This